fast fashion
actualités, Mode pour adulte, Mode pour enfant et bébé

La fast fashion, une surconsommation à la pointe de la mode ?

Le terme « fast fashion » désigne la mode à petit prix. On la retrouve un peu partout, puisqu’elle est un modèle économique très intéressant pour les marques. En effet, sur Internet comme dans les centres commerciaux, vous pouvez facilement acquérir une robe ou une jupe à moins de 60 €. Une mode qui ravit à première vue votre porte-monnaie, mais à de forts impacts sociaux et environnementaux.

La mode du jetable pour offrir de la « nouveauté »

Le système de la fast fashion est assez simple : offrir régulièrement de nouveaux produits à la pointe de la mode avec un prix plus que concurrentiel. Un modèle qui réduit à zéro la créativité, le cœur même de la mode. En effet, ces marques s’inspirent fortement des grands couturiers et de leur dernier défilé. La fast fashion rend accessible les dernières collections des plus grands. Une façon de séduire à moindre coût et qui vous invite à consommer toujours plus. Une nouvelle gamme sort environ tous les mois pour donner envie aux acheteurs de revenir sans cesse. Un faux « nouveau » qui oblige les marques à produire rapidement leurs produits. Cependant pour concevoir rapidement de nouvelles collections et nous les proposer à moindre coût, les industries de la fast fashion masquent de nombreuses problématiques.

La fast fashion, une économie de la mode fonctionnant sur l’appauvrissement

Des employés sans contrat qui travaillent au jour le jour avec des salaires de plus en plus faibles. Une production rapide et peu soignée, vendue trois fois plus chère que le coût de sa conception. Un véritable profit pour les marques grandes enseignes au détriment des conditions de travail des ouvriers et de la qualité finale des produits pouvant laisser à désirer.

Un impact environnemental désastreux

Pour améliorer cette image de mode jetable, ces marques proposent des vêtements et accessoires conçus à partir de matériaux écologiques. La matière la plus populaire pour la mode fast fashion est la viscose. Composée de pulpe de bois, cette matière biologique est présentée comme une matière naturelle et respectueuse de l’environnement. Mais seule son origine est en réalité naturelle puisque pour transformer le bois en tissu, il est nécessaire d’utiliser des agents chimiques. L’un des plus toxique, le disulfure de carbone est connu pour causer des troubles neurologiques, vasculaires ou encore de rendre stérile. Un élément dangereux mais indispensable pour obtenir la matière première indispensable à la conception des vêtements. Un mode peu respectueuse qui pousse à consommer sans cesse puisque ces vêtements seront portés en moyenne deux fois seulement.
Nous espérons que cet article vous a plu et éclairé sur la fast fashion. Partagez et laissez-nous un petit commentaire. Nous serions ravies de connaître votre avis sur la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *